Bienvenue sur le site de l'AFB !! Les dates à retenir !! Accueil Bienvenue sur le site de l'AFB !! Fédération Française de Cyclotourisme
...de la course à la rando, l'AFB touche à tout !

Accueil  07//12
Compétitions  02//04
Règl. Coupe de France
Randonnées  29//03
Tableau des cols
Insolite  10//09
FAQ  05//10


l'association
adhérez !
liens


!! LE FORUM !!


Où et Qui pédale ?
Je m'inscris aussi !


          


Randonnées



Vallée de l'Eyrieux, Ardèche - 24 avril 2005


    Le 24 avril 2005, un petit groupe de vélos couchés, accompagné d’un vélo droit, se sont donné rendez vous à Beauchastel pour une ballade le long de l’Eyrieux.

    Malgré le temps maussade, tout le monde était présent au départ. Et nous avons pu commencer à faire connaissance en mettant des visages sur des pseudos… C'est toi??

    Et c’est comme ça que j’ai pu rencontrer tout le groupe.
    La chère madame Ly Masse, du haut de son Gecko, euuuuhh non, de son VK (ça y est, tu es démasquée… lol). Ca faisait un p’tit bout de temps que l’on se parlait par clavier interposé. Et ça m’a fait super plaisir de la rencontrer en vrai de vrai et de pouvoir discuter plus rapidement que par le Tchat du forum… lol!

    Les autres, je les ai rencontré vraiment sur place parce que je n’en connaissais aucun. J’ai bien aimé les découvrir un par un, avec leurs traits particuliers.

    Il y avait donc :
    Franck avec son trike qui a un énorme avantage, c’est qu’il descend vite grâce au poids de son vélo.
    Jean Paul, haut perché sur son Condor, accompagné de sa femme Françoise pour représenter la catégorie vélo droit (en minorité dans cette rando).
    Un deuxième Jean Paul, lui sur un M5 avec sa trikeuse, Gabrielle.
    Et la deuxième trikeuse du groupe, Christiane, accompagné de Jean-Claude sur son Lynx

    Notre groupe mixe toutes les tendances, de par ses différents vélos et ses différentes personnalités (âge…). Nous sommes prêt à partir visiter (ou revisiter pour certains) les gorges de Ardèche.

    Quelques bentrideurs se sont un peu avancés dans le parcours pour pouvoir faire toute la balade, qui faisait quand même 100km.

    Donc nous avons commencé à rouler par tout petit groupe… et à monter le long de l'Eyrieux. C’était une balade très conviviale qui a permis de parler de nombreuses choses, bien sûr autour du VC, sur la route, donc plutôt du vélo couché… (C’est bien mieux cette appellation).

    Au bout de quelques kilomètres, nous nous somme tous regroupés et nous avons roulé chacun à notre rythme, toujours dans des flots de discussions. Mais là, 1ere interruption : La pluie ! Il pleut doucement puis il commence à bien pleuvoir, tous aux abris dans un petit arrêt de bus (très pratique par ce temps).

    On compte tout le monde. Et là, mince! Il manque quelqu’un… Franck…Mais où est-il ?? Personne ne l’a vu… Il parait qu’il est allé chercher son trike. On l’attend donc un peu, puis Jean-Paul se décide à partir à sa rencontre.

    La pluie s’arrête, on peut repartir. Franck et Jean-Paul nous rattraperons.Tout le groupe repart et après très peu de kilomètres, voilà la pluie qui refait son apparition et de plus belle. Il pleut il pleut. Heureusement Jean Paul connaissait des gens dans le village suivant. A tout hasard, il passe les voir pour savoir si c’est possible qu’ils nous abritent le temps que cela se calme. Le monsieur est ravi de nous voir arriver avec nos vélos « bizarres ». Tout le monde arrive par petit groupe. Donc Ly Masse et moi, attendons devant la maison pour monter le chemin. Mais il n’arrive que Françoise et Gabrielle. Là, il manque beaucoup de monde à l’appel !

    Enfin, on attend un peu et on tourne pour monter la garde.

    Une fois arrivés à l’intérieur, on apprend que Jean-Claude et Christiane ont fait demi tour parce qu’il manquait de soleil, puis Franck et Jean Paul arrivent.

    La commence le ¼ heure érotique, nous étions donc tous trempés, devant la cheminé. Il fallais donc faire tout sécher. Je vous laisse imaginer ce que vous voulez, c’est pourquoi je n’irais pas plus loin. MDR… Même le drapeau de M’reil était trempé…………. (Pour ceux qui voient ce qu’est le drapeau de M’reil) MDR...

    Une fois tout le monde au sec, monsieur Couvreur (la personne très sympathique qui nous a hébergé), nous a offert un p’tit apéro. Quelle chance d’avoir rencontré cet homme! Mais nous sommes un peu gênés tout de même. Ensuite, nous nous retrouvons tous dans une petite salle (800m²) que le monsieur appelle sa salle de bal. Pour manger ? Une table. Cette salle est à l’effigie de Ly masse, parce qu’il y a une salamandre dessiné sur un coté. Elle a vraiment de la chance, partout où elle va, elle est idolâtrée… lol. C’est Jean Paul qui nous a fait découvrir tout ça, merci à lui.



    Dans la petite salle de l’ami de Pesca (800 m²), sous l’insigne de la ly Masse


    Enfin le beau temps est de retour, dommage que Jean-Claude et Christiane ne soient pas restés. Nous décidons de continuer le trajet initialement prévu. Ca monte toujours, et nous arrivons à 3 à Cheylard ( 3 low racers). Une fois là bas, demi tour, et nous allons rejoindre les autre. C’est très bien, ça ne fait que descendre.

    Quelques kilomètres plus loin, nous retrouvons le reste de l’expédition dans une montée. Nous nous arrêtons sur le bord pour nous reposer et bronzer un peu. Et oui, le soleil est de retour, il faut donc en profiter.



    Petite halte sous le soleil


    Nous avons fait un peu plus de la moitié du parcours, il faut finir. Mais ça n'a fait que descendre ou presque, donc ça va. Tout le monde repart motivé et de bonne humeur. Le trajet du retour est très agréable dans cette vallée avec un paysage magnifique et on n’a presque pas besoin de pédaler pour être a 40 km/h.

    Nous nous regroupons tous dans la ville d’où certains sont partis, pour leur dire au revoir. Et il reste encore une vingtaine de kilomètres pour les autres. Mais là, le temps change à nouveau et la pluie recommence a tomber. Dommage, c’est la fin ! Enfin, nous faisons nos derniers kilomètres sous la pluie en ayant hâte de regagner une voiture pour être au sec !

    Tout le monde est arrivé. Chacun est content de sa journée, qui aura été un peu humide, mais ça aurait pu être pire.

    Tout le monde a un peu de route pour rentrer et pour se remémorer cette journée pleine de rencontre.

    A bientôt pour de nouvelles z’aventures.


    Zlouk


le 25 avril 2005 par x




admin ce site est la propriété de l'AFB, toute reproduction est interdite - (c) 2004 - écrire au webmaster revenir en haut